Des changements en vitesse accélérée

Perturbations climatiques, nouvelles attentes citoyennes, reconfigurations de secteurs et de réseaux de distribution à l'échelle mondiale... les turbulences de notre contexte ne cessent de s'accélérer. Si bien qu'il devient difficile de planifier, tant les paramètres changent rapidement. Comment naviguer cette incertitude et aligner son organisation avec les nouvelles réalités écologiques, sociales et économiques ?

Réagir aux symptômes au fur et à mesure qu'ils apparaissent ne suffit pas. Il faut agir sur les causes, et plus encore, proagir sur les changements à venir. Ce qui suppose une transformation profonde des pratiques : un défi dont la complexité dépasse les limites de la seule connaissance et d'individus isolés, aussi experts soient-ils.

Dans ce contexte instable,
comment faire évoluer son organisation ?

Tout d'abord en nous connectant à notre contexte : puisqu'il nous impacte, puisqu'il change constamment, il faut éviter de se penser comme une entité isolée et prêter attention aux forces qui nous poussent, nous tirent et nous contraignent. Toute entité est à la fois autonome et interreliée avec les autres - c'est le principe holonique sur lequel se base la technique de systémique appliquée et de prospective collaborative développée par Ciblexpert : le modèle holosystémique.

Le principe est simple, mais radicalement différent de nos habitudes analytiques : faire un pas de recul pour observer l'intégralité de son système et prendre conscience des dynamiques qui le font vivre et évoluer.

L'avenir ne se prévoit pas, il se prépare
(Maurice Blondel, philosophe)

Nous vivons dans un monde de plus en plus complexe et turbulent. Organisations, secteurs et collectivités doivent s'adapter pour survivre ou cherchent à inventer la société de demain - un système plus juste, moins chaotique et surtout plus respectueux de l'environnement.

 

Face à un futur imprévisible, nous avons besoin de recourir à nos perceptions et à une veille continue des signaux faibles et des phénomènes émergents pour mieux orienter nos décisions. Une telle tâche est trop lourde et cruciale pour ne reposer que sur quelques individus. Elle doit être collective.

Pour cela, il est urgent de nous doter de meilleurs outils, de capacités collectives qui nous permettront d'évoluer vers un meilleur avenir. C'est la proposition de Ciblexpert.

Apprendre à coconstruire le futur

Ciblexpert a développé un modèle d'étude des systèmes complexes, le modèle holosystémique, qui a donné naissance à l'implantation de cercles de conscience collective.

Il s'agit d'une démarche systémique qui permet de relever des défis d'évolution de façon collaborative. Elle est basée sur quatre principes fondamentaux :

L'organisation comme organisme vivant

Votre organisation, tout comme l'humain, n'est pas qu'une somme de composants : c'est une entité vivante qui évolue en continu en fonction de ses perceptions. Elle utilise un cadre de référence décisionnel complexe basé sur les connaissances, les ressources, mais aussi les aspirations et les préoccupations de ses membres. Si certains de ces éléments sont stables, d'autres bougent de manière imperceptible, ou parfois brutale.

Plus on prend conscience de ces dynamiques fondamentales, mieux on est équipés pour évoluer de manière agile et harmonieuse. Et plus on en parle en groupe, plus on est à même de verbaliser les points de consensus qui nous permettent d'avancer, mais aussi d'identifier très tôt les dysfonctionnements qui pourraient nous nuire.

QUOI

La prospective permet d'aller au-delà des approches habituelles, en intégrant les perceptions, qui sont la base implicite de toute décision visant à faire évoluer, à transformer notre environnement. C'est une démarche holistique et rationnelle qui permet d'explorer les futurs possibles et d'identifier les actions à prioriser.

La complexité de cette tâche est telle qu'elle ne peut se faire que collectivement. C'est en exprimant et en partageant nos perceptions que nous pouvons réellement modéliser l'état de notre système et explorer en profondeur nos problématiques d'évolution.

C'est pourquoi nous développons une plateforme permettant aux groupes, de toute taille, d'explorer et de cartographier leur réalité systémique afin d'identifier leurs aspirations communes ainsi que les défis les plus urgents à surmonter pour s'en approcher.

COMMENT

SCHÉMA ÉTAPES

Interactivité

  • À travers une démarche structurée, intégrant:​

  • la prospective comme outil et cadre de référence​

  • 6 jours d’ateliers de travail et de gestion de changement​

  • des cartographies consistant à préciser les configurations actuelles et cibles de la collectivité​

  • un atelier ou forum visant à définir les zones d’opportunités de la collectivité​

  • un site collaboratif pour maintenir vivante la perception élargie​

  • une Cellule de Prospective pour enclencher la réalisation de projets concrets et innovants

La prospective collective suit une démarche permettant à un groupe d'établir un cadre de référence commun (perceptions sur les enjeux prioritaires), puis de l'approfondir pour déterminer quels défis sont prioritaires, ou bien de l'enrichir en incluant davantage d'intervenants, et enfin de le mettre à jour régulièrement en fonction des événements et nouvelles.

Ces activités se font de manière interactive sur une plateforme Web accessible en continu. Les participant.e.s peuvent facilement entrer et consulter les données perceptuelles recueillies et discuter entre eux.elles des résultats et des changements.

C'est un véritable espace virtuel de conscience collective, qui permet au groupe de proagir sur une base commune et non individuelle.

Ce processus augmente la sérénité et la pérennité des acteurs de l'entitié, et favorise leur adhésion aux décisions et leur participation aux projets, car ils sont directement impliqués dans leur émergence.

Parti pris pour l’innovation ouverte. Les problèmes à résoudre sont trop gros pour être résolus par des actions isolées. C’est pourquoi nous proposons un cadre de référence universel et une plateforme de collaboration systémique pour créer des synergies entre les entreprises, les industries et les territoires.